Présentation

Fiable pour tous les professionnels de la santé. Débrayable facilement du mode automatisé à manuel.

Défibrillateur polyvalent avec 2 modes: manuel ou automatisé (DAE).
Fiable pour tous scénarios passant très facilement du mode semi-automatique à manuel si nécessaire. En mode manuel, il offre aux professionnels la capacité opérationnelle du ACLS leur permettant de sélectionner le niveau d’énergie et choisir le moment pour le choc, en plus de faire de la cardioversion synchronisée en mode de surveillance d’ECG et de configurer l’accès aux réglages du dispositif. D’ailleurs, si nécessaire, il peut agir comme un DEA fournissant la capacité de fonctionnement semi-automatique, avec aide visuelle et sonore, pour des secouristes indépendants formés BLS.

Saver-One-P

Allumer le Dispositif

Appuyer sur le bouton MARCHE/ARRÊT pour allumer le dispositif (tous les modèles démarrent en mode DEA).

L’appareil active automatiquement les indicateurs et les signaux acoustiques dans l’ordre ci-après:

  • Un long “BIP” sonore
  • Un “Tac-Tac” sonore en cours d’exécution automatique de test
  • Message sonore/visible “placer les électrodes”
  • DEL d’état restant fixe vert

Le message “placer les électrodes” est répété jusqu’à ce que les plaquettes soient connectées à l’appareil puis au patient.

Préparer le Patient

  • Retirer les vêtements du thorax du patient pour faciliter le positionnement des électrodes. Les patients très poilus sur la poitrine doivent être rasés, car le contact électrique avec la peau provoque une haute impédance et réduit l’efficacité de la défibrillation. Le risque d’arc électrique peut également causer de graves brûlures.
  • Déshabiller le patient. Ne pas perdre de temps à déshabiller le patient. Si nécessaire, couper ou arracher les
    vêtements.
  • Raser les poils de la poitrine. Si le patient est très poilu, le raser rapidement et laisser suffisamment de place
    pour les électrodes. Mais ne pas perdre de temps pour le choc si le rasoir n’est pas disponible.

Brancher les Électrodes

Les électrodes ne sont pas réutilisables. Utiliser des électrodes neuves et non endommagées pour chaque patient.

Ouvrir l’emballage des électrodes

Utiliser les électrodes avant la date de péremption.
Avant d’utiliser les électrodes, vérifier que le câble et le connecteur ne sont pas
endommagés.

Brancher les électrodes au dispositif

Brancher le connecteur des électrodes directement dans le dispositif.

Connecter les électrodes pour enfant

Lorsque les électrodes pédiatriques sont connectés au dispositif, vous en serez
informé par le message: « mode pédiatrique ».
En utilisant les électrodes pédiatriques, le dispositif réduira automatiquement l’énergie
à 50J.

Placement des Électrodes

Les électrodes pour adulte et enfant sont multifonctionnelles, à usage unique, auto adhésives et prégélifiées. Elles sont fournies avec un câble et un connecteur.

Retirer la protection des électrodes

Avant d’utiliser les électrodes, vérifier l’intégrité de la surface des électrodes, du câble et du connecteur. En cas de détérioration, utiliser une nouvelle boîte d’électrodes.
Ne retirer le film protecteur des électrodes qu’au moment de leur application.

Le placement correct des électrodes est essentiel à l’analyse du rythme cardiaque et à la décision d’administrer ou non un choc électrique.

L’appareil émet le message vocal suivant: “Placer les électrodes

Appliquer les électrodes sur la poitrine nue du patient avec la position antérolatérale conventionnel (sternaux-apical) :

  1. L’électrode sternale est placée à droite du sternum, au-dessous de la clavicule droite;
  2. L’électrode apicale est placé dans la ligne de gauche mi axillaire (environ au niveau du V6 d’ECG ou du sein féminin). Il est important de les mettre suffisamment latéralement.

Placement des électrodes

Placer les électrodes en suivant les instructions figurant au dos.
Placer les électrodes fermement sur la poitrine nue du patient dans la position
antérolatérale.
Frotter les deux électrodes sur la poitrine pour assurer une adhérence parfaite et
éliminer les bulles d’air.

Autres positions acceptables :
a. Chaque électrode en latéral sur le thorax, l’une à droite et l’autre sur le côté gauche (biaxillaire);
b. Une électrode au niveau apical et l’autre à droite ou à gauche en haut du dos;
c. Une électrode en avant, à gauche du sternum, et l’autre électrode postérieure au coeur sous l’omoplate gauche (position antéropostérieure).

Si la poitrine est très étroite (en particulier pour les enfants), et il y a un risque d’arc électrique à travers les électrodes pendant la décharge, appliquer les électrodes avec une position antéropostérieure.
Ne pas utiliser les électrodes directement sur un stimulateur implantable pour éviter toute erreur d’interprétation de l’appareil et détérioration due à l’impulsion de défibrillation. En présence d’un stimulateur implantable appliquez les électrodes avec la position antéropostérieure.
La présence de bulles d’air entre la peau et les électrodes pendant la défibrillation peuvent
occasionner des brûlures au patient. Éviter toute formation de bulle d’air lors du placement des électrodes et bien faire adhérer les électrodes à la peau.
Ne pas utiliser les électrodes avec du gel sec.
Vérifier que les électrodes ne touchent pas ou n’entrent pas en contact avec toute bande
transdermique ou tampon et avec toute électrode d’ECG ou dérivation de celle ci. Ce type de contact peut provoquer la formation d’un arc électrique et occasionner des brûlures cutanées au patient pendant la défibrillation ou, dans des cas extrêmes, supprimer l’énergie.

Électrodes pour Adultes ou Enfants

Pour le traitement d’un patient adulte, utiliser seulement les électrodes pour adultes (F7958/AMBI)
Patient Adulte : >8 ans ou poids >25kg

Pour le traitement d’un patient pédiatrique, utiliser seulement les électrodes pédiatrique (F7958P/AMBI)
Patient Pédiatrique : 1 à 8 ans ou poids <25Kg

En utilisant les électrodes pédiatriques, le dispositif réduira automatiquement l’énergie à 50J.
Ne pas utiliser les électrodes pédiatriques sur un patient adulte. L’énergie produite serait
insuffisante au traitement d’urgence d’un adulte.

Une fois que les électrodes pédiatriques sont correctement connectées, l’opérateur sera informé que l’appareil agira en réduisant le niveau d’énergie
Cette information est donnée par le message vocal « modalité pédiatrique »

Un patient âgé entre 1et 8 ans avec un poids inférieur à 25 kg doit être traité uniquement avecdes électrodes pédiatriques.

Analyse du Rythme Cardiaque

Lorsque les électrodes sont correctement appliquées, le dispositif commence automatiquement l’analyse du rythme cardiaque et vous ne devez plus toucher le patient.

L’appareil émet le message vocal suivant :

“Ne pas toucher le patient. Analyse du rythme cardiaque”

L’algorithme du logiciel analyse plusieurs caractéristiques de l’ECG de façon très précise pour détecter une FV (fibrillation ventriculaire) ou une TV (tachycardie ventriculaire). Cette opération dure de 5 à 15 secondes.

Lorsque le dispositif détecte une FV ou une TV, il suggère au secouriste d’administrer un choc; dans le cas contraire, il indique au secouriste d’effectuer une RCP.
Dans ce dernier cas, le dispositif émet le message vocal suivant :

“Fibrillation non détectée”

Si aucune fibrillation n’est détectée, le dispositif indique au secouriste d’effectuer une RCP :

“Réanimation cardio-pulmonaire” – “Deux minutes”

Le dispositif commencera à aider le sauveteur sur la RCP avec son guide vocal et le métronome (si vous avez choisi ON dans le menu).

Pendant l’analyse de l’ECG, l’opérateur ou toute autre personne présente et/ou tiers doit
s’éloigner du patient pour éviter tout contact avec :
a) le corps du patient et les parties exposées comme la peau ou les membres
b) les liquides conducteurs, comme le gel, le sang ou les solutions de perfusion
c) les objets métalliques reliés au patient pouvant faire office de conducteurs de la
défibrillation électrique, comme la structure du brancard ou du lit
Le déplacement ou le transfert du patient pendant l’analyse du rythme peut retarder le diagnostic ou donner lieu à un diagnostic erroné. Ne pas déplacer le patient pendant l’analyse du rythme pour laisser l’appareil confirmer l’évaluation des caractéristiques de l’ECG avant d’administrer le choc.
Pour des raisons de sécurité, certains rythmes cardiaques de très basse fréquence ou extension ne sont pas identifiés par l’appareil comme FV ou TV à traiter

Continuer la surveillance du patient pendant toute la durée du traitement d’urgence.
Le patient peut reprendre connaissance à tout moment et ne plus nécessiter de traitement. Dans ce cas, arrêter les procédures de défibrillation.
Le dispositif n’interrompt jamais l’analyse de l’ECG, même pendant le chargement précédant l’administration du choc. Si le patient reprend connaissance pendant ce court laps de temps, le dispositif détecte immédiatement ce nouvel événement et se désarme automatiquement; il indique alors au secouriste d’effectuer une RCR au lieu d’administrer le choc

Les modèles avec écran donnent plus d’informations: rythme cardiaque (FC), la valeur d’impédance du patient et l’ECG. L’écran apparaît comme indiqué ci-dessous :

Défibrillation

Lorsque l’appareil détecte une FV ou une TV, une défibrillation est immédiatement recommandée. L’appareil émet alors le message vocal suivant :

“Fibrillation détectée. Choc conseillé”

“Ne pas toucher le patient. Chargement”

En ce moment, le dispositif commence à se charger (ceci est présenté à travers un BEEP sonore).
Cette opération ne prend que quelques secondes.
Quand la charge est complète, le dispositif émet le message vocal suivant :

“Appuyer sur le bouton de choc”

Lorsque l’opérateur appuie sur le bouton vert clignotant, le dispositif administre un choc électrique au patient et émet le message vocal suivant :

“Choc effectué”

Après l’administration du choc, le dispositif invite le secouriste à effectuer la RCP en émettant le message suivant :

“Réanimation cardio-pulmonaire”

Si le bouton vert clignotant n’est pas activé dans les 15 secondes, le dispositif se désarme automatiquement et indique au secouriste d’effectuer une RCP en l’avertissant avec les messages vocaux suivants: “Bouton de choc non appuyé““Réanimation cardio-pulmonaire”.
Personne ne doit toucher le patient pendant l’administration du choc.
Le choc peut être dangereux pour l’opérateur ou toute personne présente et/ou tierce.

Les modèles avec écran afficheront une barre de chargement et l’énergie que le dispositif est prêt à livrer.

Procédure de RCP

Après l’administration du choc, le dispositif invite le secouriste à effectuer la RCP en émettant le message suivant :

“Réanimation cardio-pulmonaire”

“Deux minutes”

“Comprimer rapidement le thorax du patient”

La RCP est suggérée même si aucune rythme choquable n’est détectée ou même si le bouton de choc n’a pas été appuyé dans le temps.

Un métronome aide à effectuer les compressions.

Après chaque cycle de compression le dispositif invite le secouriste à insuffler avec le message vocal suivant :

“Exécuter deux insufflations”

AHA et ERC suggèrent ces cycles de RCP avec le ratio suivant :
a. Ratio 30:2 (30 compressions et 2 respirations) pour 2 minutes
b. Ratio 15:2 (15 compressions et 2 respirations) pour le sauvetage pédiatrique éffectué par
deux secouristes ou plus pour 2 minutes
Si vous effectuez une RCP intense prolongée, vous risquez d’endommager les électrodes
positionnées sur la poitrine du patient. Dans ce cas, changez d’électrodes.

Pendant la RCP, les modèles avec écran afficheront une barre pour le temps de 2 minutes de RCP avec le compte à rebours (voir la figure ci-dessous).

Consulter le tableau ci-dessous, conforme aux directives AHA/ERC 2005, pour avoir le détail des séquences de RCP :